Etoile du matin

Le chaton

Mise en ligne Sep 21, 2014 par Etoile du Matin dans Coin Enfants
1,737 Résultats

« Le chaton »  

   Le pasteur avait un chaton. Cette mignonne petite pelote de fourrure avait grimpé dans un des arbres situé dans le jardin du pasteur, et miaulait piteusement, s’accrochant à une branche, tant elle avait peur de redescendre.

   « Minette, Minette, viens » appelait doucement le pasteur, étendant sa main pour atteindre le chaton tremblant. Elle ne voulait pas bouger. Il essaya de l’attirer et de lui faire oublier sa peur avec un bon bol de lait chaud. Et pourtant, la minette ne voulait pas descendre.

   L’arbre n’étant pas assez solide pour supporter le poids du pasteur, celui-ci décida de ne pas grimper, mais d’attacher le bout d’une corde à une des branches de l’arbre et l’autre bout à sa voiture. Ainsi, il pourrait faire avancer la voiture suffisamment pour que l’arbre soit penché et qu’il puisse atteindre la petite chatte. Et c’est ce qu’il fit. Très attentif au mouvement de l’arbre, le pasteur décida que s’il pouvait courber l’arbre d’encore quelques centimètres, il pourrait attraper la minette. Mais en avançant encore un tout petit peu, la corde cèda. L’arbre émit un « boing » alors qu’il retrouvait sa place d’origine et la minette se trouva immédiatement propulsée dans les airs et bientôt fut hors de vue.

   Le pasteur se sentit vraiment très mal. Il fit le tour du voisinage, demandant aux gens s’ils avaient vu un petit chat. Non, personne n’en avait vu. Alors il pria : « Seigneur, je remets ce petit minou entre tes mains. » C’était tout ce qu’il pouvait faire. Il retourna à la maison et continua son travail.

   Quelques jours plus tard, il rencontra un de ses membres d’église au supermarché. En parlant, son regard tomba dans le caddy où, à son grand étonnement il vit de la nourriture pour chat. Il savait que cette femme avait horreur des chats ; tout le monde le savait ! Alors il demanda : « Comment ce fait-il que vous achetiez de la nourriture pour chat alors que vous ne les aimez pas ? » « Vous n’allez pas me croire » répondit-elle. « Cela fait des semaines que ma petite fille n’arrête pas de me réclamer un chat. Et bien sûr,  je ne voulait pas lui en acheter un, car je ne les aime pas. Il y  a quelques jours, elle a recommencée à me réclamer un chat, alors j’ai fini par lui dire : « Si Dieu te donne un chat, tu pourras le garder. » J’ai vu ma petite fille aller au jardin, s’agenouiller et demander un chat à Dieu. Pasteur, vous n’allez pas me croire, mais je l’ai vu de mes propres yeux! Un chaton est soudain arrivé, volant dans les airs, ses pattes écartées et a attéri juste devant elle ! Je ne pouvais rien faire d’autre que de la laisser garder ce chat, n’est-ce pas ? »        

   Ne sous-estimez jamais la prière de la foi !