Etoile du matin

Un ami véritable

Mise en ligne Sep 22, 2014 par Etoile du Matin dans Coin Enfants
1,743 Résultats

Un ami véritable

   Depuis les temps anciens l’histoire de deux jeunes gens qui étaient unis par une grande amitié nous a été conservée. Ils travaillaient ensemble, partageaient les mêmes jeux et s’aimaient aussi tendrement que s’ils avaient été de vrais frères. Ils s’appelaient Damon et Pythias.

   Un jour, Pythias fit quelque chose qui éveilla le déplaisir du roi, et le souverain au cœur dur le condamna à mort. Il fut jeté en prison en attendant le jour de son exécution.

   Pythias aimait beaucoup son père et sa mère, et il demanda au roi la permission d’aller leur dire adieu et de régler ses affaires avant de mourir.

   “Pourquoi te laisserai-je partir ? dit le roi. Tu pourrais en profiter pour t’enfuir ; tu pourrais ne jamais revenir.”

   Pythias réfléchit à ce qu’il pourrait dire ou faire pour prouver au roi sa bonne foi. Il en parla avec Damon, et celui-ci trouva la solution : “J’irai en prison à ta place et j’y resterai jusqu’à ton retour”, proposa-t-il.

   C’est ainsi que Pythias dit au roi : “J’ai un ami très cher. Il prendra ma place en prison.”

   “Mais, dit le roi à Damon, je ne crois par que Pythias reviendra jamais !”

   “Je suis certain que si, répliqua Damon. Il est loyal et fidèle. Et s’il n’était pas de retour à temps, je consens à mourir à sa place.”

   Le tyran égoïste et dur avait de la peine à croire qu’un homme put offrir de mourir à la place d’un autre, mais il permit à Pythias d’aller régler ses affaires et dire un dernier adieu à ses parents, et Damon fut envoyé en prison à sa place.

    Après s’être embrassés, les deux jeunes gens se séparèrent et Pythias dit à son ami : “N’aie aucune crainte, Damon, je serai de retour à temps. Tu peux compter sur moi.”

   Les jours passèrent, interminables pour Damon, mais bien trop courts pour Pythias. Enfin, arriva le jour où Pythias devait mourir, mais il n’était toujours pas de retour. L’heure du supplice venue, le roi et ses soldats se rendirent à la prison pour chercher Damon et le conduire au lieu d’exécution.

   Mais à l’instant où Damon allait subir sa peine, Pythias arriva en courant. Le bateau qui devait le ramener à temps avait fait naufrage. Il réussit néanmoins à atteindre le rivage et fit tout le reste du trajet à pied, se hâtant pour sauver son ami qui avait eu confiance en lui au point de prendre sa place en prison. Il était à bout de souffle, et il avait craint un moment d’arriver trop tard.

   Le roi fut surpris de voir Pythias ; il pouvait à peine en croire ses yeux. Il pensa : “Voilà cet imbécile de Pythias. Je lui ai donné la permission de régler ses affaires et de dire adieu aux siens avant de mourir. Il avait bien promis de revenir, mais jamais je n’aurais cru qu’il tiendrait sa promesse. Cependant, le voilà !”

   Le roi fit approcher le jeune homme : “Pythias, dit-il, pourquoi es-tu revenu pour mourir, alors que tu aurais pu être un homme libre et vivre en restant loin d’ici ?”

   “N’avais-je pas dit que je reviendrais ? fut la réponse Pythias. Je me suis dépêché tant que j’ai pu, car je ne voulais pas que Damon meure à ma place.”

   En entendant ces paroles, le cœur du tyran fut touché. Il n’avait encore jamais rencontré un tel dévouement et une telle loyauté d’une personne pour une autre.

   “Pythias vivra, dit-il, et Damon sera également libre. Une telle amitié vaut plus que mon royaume.”

   Il n’y a rien de plus précieux sur cette terre que de vrais amis. Ils ont plus de valeur pour vous que tout l’or du monde. Faites-vous des amis, mais n’oubliez pas que pour avoir des amis, il faut cultiver l’amitié et commencer par être un véritable ami soi-même.